Photos et cartes postales

Edmond Duret, soldat en 1914-1918

<< carte précédente
carte suivante >>


Éditeur : AmateurN° de carte : -
Commune : Lieu à identifierLieu-dit : -

Cette belle photo colorisée nous montre trois soldats de 1914-1918 pendant une journée de repos. Edmond Duret (à droite) était natif de Dingy-en-Vuache, il a étudié à Saint-Julien et Bonneville et était affecté au 133e R.I.

Ce cliché illustre la couverture du dernier livre de Philippe Duret consacré à son grand-père, l’auteur des lettres publiées dans ce livre qui a pour titre « Cette vie d’aventure finit par me plaire - La guerre de 1914 change les projets d’Edmond Duret ».

Mobilisé en 1914, le soldat Edmond Duret écrit des lettres jusqu’à sa démobilisation, en 1919. Il rédige aussi des poèmes, des scènes de théâtre, et conserve ses cours d’instruction militaire.

Ses écrits présentent un jeune homme que la guerre a construit et changé. La technique (électricité, canons, usine, etc.) et la modernité auxquelles il est confronté pendant ces années parcourent ce livre, et, alors qu’il se destinait à l’enseignement, il s’oriente vers des études d’ingénieur à la fin de la guerre.

Sur le front, il acquiert également des talents de meneurs d’hommes qu’il conservera jusque dans sa vie professionnelle.

Dans les tranchées et les camps de repos il ne cesse d’écrire et donne ainsi à voir son quotidien, ses amis soldats, ses lectures, ses réflexions sur la mutinerie du régiment.

On découvre aussi son département d’origine, la Haute-Savoie, la mobilisation, l’évolution des moeurs, les divorces, la sévérité des curés, la grippe espagnole, l’annonce de l’armistice…, la société telle que l’a vécue un jeune soldat mobilisé lors de la Première Guerre mondiale.

Voir l’ouvrage de Ph. Duret : " Cette vie d’aventure finit par me plaire ".

Collection Duret.



Copyright © 1998-2017 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon