Photos et cartes postales

Un Heinkel 111 contraint à atterrir à Surjoux (Ain) (juin 1940) (3/3)

<< carte précédente
carte suivante >>


Éditeur : AmateurN° de carte : -
Commune : Surjoux (Ain)Lieu-dit : La Chapelle

« Le samedi 1er juin 1940, un Heinkel 111, de la 1ère escadrille du 3e groupe, 55e escadre de la Luftwaffe qui était en mission de bombardement dans la vallée du Rhône au sud de Lyon a été attaqué par la chasse régionale basée à Loyettes. Au cours de cette nouvelle journée d'alertes, un groupe entier de He 111, divisé en 3 escadrilles, et protégé par des chasseurs lourds Messerschmitt 110, se dirigea vers Bron, venant de l'est-sud-est, a été pris à partie par une patrouille française légère de Potez 631, basée à Loyettes, comprenant le capitaine Perdrizet, pilote chef de patrouille, le caporal Fayard, mitrailleur, le sergent Farriol, pilote et l'adjudant-chef Birenbaut, mitrailleur. Cette patrouille prend contact avec l'ennemi vers 8 h 25, à 5000 m d'altitude, dans la région de Frontonas (à 10 km au N.O. de Bourgouin). Après un 1er engagement contre le dernier ailier gauche, elle se trouve dissociée. Le capitaine Perdrizet attaque seul l'une des escadrilles, puis un Me 110 appartenant à une patrouille de 4 avions de protection. Le sergent Farriol s'engage pareillement contre une escadrille de He 111 : l'un de ceux-ci parait sérieusement touché, il abandonne sa formation et pique en direction de Loyettes, jusqu'à 50 m du sol, il survole le terrain en rase-mottes et le mitraille au passage, avariant trois Potez. Le sergent Farriol le poursuit en vol rasant. Le Heinkel se déplace péniblement, sur un moteur, l'autre fumant fortement, et se déleste de ses bombes à Saint-Vulbas. A court de munitions, le sergent Farriol se voit contraint d'abandonner la poursuite, et fait demi-tour dans la région de Nantua.

Des renseignements ultérieurs permettront de penser que l'avion ennemi a été contraint d'atterrir près de Bellegarde. En effet, au cours d'une reconnaissance dans la région indiquée, l'appareil allemand a pu être repéré et peut donc être inscrit au tableau de chasse de l'aviation française ».

[Extrait d’un article de presse, retrouvé par J.-C. Cailliez.

« Surjoux - 1er juin 1940. Un Heinkel 111 de la 1re escadrille du 3e groupe de la 55e escadre de bombardement de la Luftwaffe, en mission de bombardement dans la vallée du Rhône, attaqué par la chasse régionale, fait un atterrissage forcé au lieu-dit « La Chapelle » sur la commune de Surjoux. L’équipage est composé de : sous-lieutenant Will, pilote ; adjudant-chef Bruno Marquardt, radio ; caporal-chef Lohr, 2e radio ; adjudant-chef Dettke et Getz Jacob, caporal. Les deux premiers sont indemnes, les troisième et quatrième blessés, le cinquième était mort dans l’avion ».

[Extrait de "Les événements aéronautiques de mai-juin 1940 en région Rhône-Alpes".

Photo Collection M. Sublet.



Copyright © 1998-2018 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon