Photos et cartes postales

Django Reinhardt, Laurence et Naguine (v. 1943)

<< carte précédente
carte suivante >>


Éditeur : AmateurN° de carte : -
Commune : Thonon-les-BainsLieu-dit : -

Sorti sur les écrans français en avril 2017, le film « Django », réalisé par Étienne Comar et interprété par Reda Kateb dans le rôle de Django Rheinhardt, évoque un épisode peu connu de la vie du célèbre guitariste de jazz manouche.

En 1943, alors que la France est occupée, Django tente de fuir la répression nazie et essaie de quitter la France pour passer en Suisse. Pour cela, il rejoint la Haute-Savoie et s’installe pour quelques mois à Thonon-les-Bains. Vivant dans la cité lacustre avec sa femme enceinte, Naguine, et sa mère, Django continue à travailler son style musical unique. Rejoint par son quintette, il joue bientôt dans une salle de restaurant transformée en cabaret et connait un succès à la hauteur de sa renommée. Dans la crainte d’une arrestation possible, et même si sa célébrité lui assure une certaine protection, il va essayer à deux reprises de passer la frontière en direction du Valais.

Cet épisode peu connu de la vie du jazzman a été le sujet d’un article de Jean-Claude Rey publié dans notre revue Les Echos Saléviens n° 9. Dans « Django Reinhardt en Haute-Savoie en 1943 », long article documenté et illustré, l’auteur évoque notamment ses deux tentatives de passage en Suisse. La première fois, alors qu’il a rendez-vous avec un passeur dans un café, il sera arrêté avec son épouse par des soldats allemands qui trouvent son attitude suspecte. La deuxième tentative, sans sa femme, qui devait le rejoindre plus tard, sera presque la bonne car il réussira à passer la frontière. Mais les douaniers suisses mettront fin à ses espoirs en le refoulant vers la France, car il n’est pas juif. Il regagnera alors Paris, et poursuivra avec succès sa carrière de jazzman dans la capitale occupée.

Après-guerre, il retrouvera son vieux complice, le violoniste Stéphane Grapelli, qui s’était réfugié en Angleterre, pour reformer l’un des duos les plus mythiques du jazz français.

Lien vers l’étude de J.-C. Rey : « Django Reinhardt en Haute-Savoie en 1943 ».

Cette photo tirée du livre présente Django entre sa mère Laurence et sa femme Naguine.

Informations de J.-C. Rey, G. Lepère et D. Ernst. Collection Charles Oeschger.



Copyright © 1998-2017 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon