Photos et cartes postales

Ancienne porte de grange de Mikerne

<< carte précédente
carte suivante >>


Éditeur : AmateurN° de carte : -
Commune : Présilly (74)Lieu-dit : Pomier

Dominique Miffon, responsable de la publication du Benon, a choisi cette photo afin d'illustrer la page de couverture du supplément au Benon n° 100, « Mélanges offerts à Claude Mégevand ».

Extrait de ce bulletin exceptionnel :

« La page de couverture, photo floue marquée par les ans, représente l’ancienne porte de grange de Mikerne, la Maison du Salève, dont la renaissance dans notre monde contemporain, doit beaucoup à Claude et ses compagnons du début, entre autres Michel Brand et Maurice Baudrion. Ce beau bois travaillé par d’anciens menuisiers, bois raviné par le temps qui passe, les soleils trop ardents, giflé par tant d’intempéries. Qu’on a tant envie de toucher ! Nous avons donc choisi, pour nous balader dans cette “ forêt ” de textes, de célébrer aussi le bois, l’arbre, une certaine atmosphère dédiée à Claude ».

C’est en 1985 que Claude Mégevand, en tant que président de La Salévienne et descendant d'un copropriétaire, invite Gastone Cambin, un héraldiste et architecte du Tessin à visiter la maison de Mikerne sur la commune de Présilly. Ils attirent l'attention du maire de Présilly, Alain Bullat, sur cette ancienne dépendance agricole de la Chartreuse de Pomier. Il fallait avant tout la sauver de la menace de ruine totale. La vraie question était de savoir quelle nouvelle fonction lui attribuer et comment intéresser des personnes motivées par sa sauvegarde. Sous l’impulsion du maire de Présilly avec la complicité de La Salévienne et son réseau de relations, un groupe de personnalités, élus, historiens, service de la DDA, ethnologues, géologues… tant savoyards que genevois sont réunis pour réfléchir à un projet pour la maison. Le coup de cœur des invités est immédiat pour le bâtiment et son environnement quasiment intact depuis le départ des Chartreux en 1792. Les propriétaires de la Mikerne en ont fait don à condition que la bâtisse soit protégée et valorisée. C’est enfin le Syndicat mixte du Salève, créé en 1994, qui a porté ensuite le projet. Plusieurs Saléviens participent activement à la définition du contenu de la future Maison, et tout particulièrement Maurice Baudrion, Michel Brand et Pierre Cusin jusqu'à son inauguration en 2007. La persévérance a payé. Le bâtiment est sauvé et très bien restauré après plus de 20 ans de discussions et d'espoir. Le Salève a sa maison et sa préservation du Salève devient la préoccupation première du Syndicat mixte du Salève. La Maison du Salève est l'un de ses outils. Une autre histoire a commencé depuis 2007.

Photo G. Lepère.



Copyright © 1998-2018 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon