Photos et cartes postales

Chalet de la Table d´Orientation devenu Centre bouddhiste Shedrub Choekhor Ling

<< carte précédente
carte suivante >>


Éditeur : Charles Brand, Saint-Julien et NeydensN° de carte : -
Commune : Monnetier-MornexLieu-dit : Table d'orientation

La célèbre table d'orientation du Salève date de 1912. La carte régionale de cette table fut dressée par Maurice Delessert (1874?-1936?), « ingénieur civil et géomètre agréé » à Genève, également administrateur des Chemins de Fer du Salève ; un exemplaire sur papier de la carte décorait une table dans le salon du chalet Delessert aux Treize-Arbres, construit de 1925 à 1928 son chalet dit « Chant d'air » au bord du Salève avec des matériaux montés par les trains.

Le restaurant n'a pris son essor qu'avec Jacques Pognant (1897-1953) qui connut une fin tragique ; en effet, « un soir en cherchant son chien de chasse, il tomba dans le rocher sous les câbles du téléphérique ».

Depuis ce premier chalet le bâtiment a été considérablement agrandi et son restaurant fut toujours un des plus fréquenté du Salève, jusqu’à sa fermeture en 2009.

Le Centre bouddhiste Shedrub Choekhor Ling a ouvert ses portes en septembre 2010. Le temple est sous l'autorité spirituelle de Sa Sainteté le XIVe Dalaï-Lama qui lui a attribué le nom signifiant « le Jardin de la Roue du Dharma pour l'étude et la pratique ». Il fonctionne sous l'égide de l'université monastique Drepung Gomang et suit la tradition tibétaine. Le Centre, géré par l'association « Sangha sur Salève », comprend des chambres pour une dizaine de moines, y compris les enseignants, une bibliothèque et des chambres/dortoirs avec une capacité totale de seize lits réservés aux membres de l'association. Le bâtiment comprend aussi un restaurant, « La Table d'Orientation ».

Le 12 août 2011, le Dalaï- Lama est venu inaugurer le temple Shedrub Choekhor Ling.

Tenzin Gyatso, né Lhamo Dhondup le 6 juillet 1935 à Taktser au Tibet, est le 14e dalaï-lama, et le chef du gouvernement tibétain en exil. Moine bouddhiste de l'école gelugpa, il est intronisé le 17 novembre 1950, un mois après le début de l'intervention de l'armée chinoise au Tibet. En 1959, il s'exile en Inde où il crée le gouvernement tibétain en exil, qu'il dirige depuis un demi-siècle. Vivant actuellement à Dharamsala, il est considéré comme le plus haut chef spirituel du bouddhisme tibétain. Selon le Comité du Nobel de la Paix et d'autres, il a constamment œuvré à la résolution du conflit sino-tibétain par la non-violence et reçoit à ce titre le prix Nobel de la paix en 1989.

Pour voir la suite chronologique des dix cartes du chalet-restaurant de la Table d´Orientation, passez à la photo suivante.

Collection G. Lepère.



Copyright © 1998-2017 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon