Photos et cartes postales

Le pont Charles-Albert (pont de la Caille)

<< carte précédente
carte suivante >>


Éditeur : Impr. Ducloz, MoutiersN° de carte : 151
Commune : Allonzier-la-Caille (74)Lieu-dit : Ponts de la Caille

En 1839 est inauguré le pont suspendu Charles-Albert dit "de la Caille", destiné à franchir le torrent des Usses, 147 m plus bas ; il marque l´achèvement de la nouvelle route entre Chambéry et Genève qui évite dès lors Rumilly en passant par Annecy et qui permet de gagner une heure de route. Le même jour, leurs majestés le roi Charles-Albert et le Prince Victor-Emmanuel (1820-1878) inaugurent le nouveau pont de la Caille et une ligne de chemin de fer, la première de Savoie.

En effet, c’est vers 1840 que la Savoie a connu sa première expérience ferroviaire. En 1837 deux banquiers chambériens, Benoît Duclos et Alfred Crusillat, obtiennent la concession d’un chemin de fer de Chambéry au Bourget ainsi qu’une concession pour la navigation à vapeur sur le lac et sur la partie savoyarde du Rhône, la frontière entre la Savoie et la France passant au milieu du lit du fleuve. Pour la première fois un projet de chemin de fer est élaboré au royaume de Sardaigne. En 1838 se crée la Compagnie Savoyarde du Rhône, pour un service accéléré par chemin de fer et bateaux de Chambéry au Lac du Bourget et à Lyon par le Rhône. Parmi les actionnaires, on relève le nom de Camille de Cavour (1810-1861), futur premier ministre du royaume. Le roi Charles-Albert et le prince Victor-Emmanuel viennent de Turin pour inaugurer le chemin de fer avec ses wagons tirés par des chevaux sur une voie à écartement métrique, “Premier chemin de fer de mes États”, dira le roi Charles-Albert. Au cours du trajet, une roue déraille, et le roi préfère continuer son voyage en carrosse.

Lire la suite sur la carte d’indice 593.

Collection C. Mégevand.



Copyright © 1998-2020 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon