Photos et cartes postales

Maison Paratore au Pas de l´Echelle

<< carte précédente
carte suivante >>


Éditeur : L. Fauraz, AnnemasseN° de carte : 1547
Commune : Étrembières (74)Lieu-dit : Le Pas de l’Échelle

La maison de Paratore construite en pierre du Salève et couverte de lauzes ; Paratore fut contremaître à la carrière Achard ; cette belle construction connaîtra une épicerie tenu par Morisetti.

Rodolphe Morisetti (1921-2009), d’origine italienne, commença sa vie professionnelle dans l’hôtellerie à la Société des Nations (SDN) en faisant les saisons, soit dans le Midi de la France, soit à Chamonix. La famille Morisetti arriva à Ville-la-Grand avant la Seconde Guerre mondiale, puis au Pas de l’Échelle, où sa maman tenait le restaurant de l’hôtel Pittet, puis une petite épicerie-restaurant dans la maison Paratore ; Rodolphe s’installa à son tour dans l’épicerie située à l’intersection du chemin de Veyrier et de la route du Téléphérique ; il tiendra son magasin jusque dans les années 1970, puis termina sa carrière en tant que représentant de la chocolaterie Wibon à Saint-Julien-en-Genevois.

Cette chocolaterie fut crée en 1955 par Paul Bonnet. Sa renommée dépassait les frontières de Saint-Julien ; sa clientèle se situait essentiellement à Paris. La chocolaterie située 14 avenue de Genève a fermé ses ateliers et le bâtiment est devenue depuis environ 1980... l'église adventiste.

A l’entrée de l’épicerie se trouvait un porte parapluie fait dans un vrai pied d’éléphant. Qui s’en souvient ? Où est-il actuellement ?

Merci à J.-M. Gros pour les informations sur la chocolaterie Wibon. Collection G. Lepère.

Collection G. Lepère.



Copyright © 1998-2018 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon