ÉCHOS SALÉVIENS no 8 (1999) - 128 pages - 13.70 € / 17.50 CHF

commander


  • Le fort Sainte-Catherine de Songy, une forteresse savoyarde qui fit trembler Genève, par Henri Chevalier

    Genève tremble. Ce fort Sainte-Catherine de Songy construit sur la commune de Viry, à deux lieues de la cité de Calvin, constitue une menace permanente, une « véritable épine » pour cette ville que le duc de Savoie ambitionne de conquérir en cette fin du XVIe siècle. Les bourgeois de Genève font appel à leur allié, le roi de France Henri IV. Celui-ci hésite sur la façon de déloger les 1000 soldats et 200 cavaliers du duc Charles Emmanuel de Savoie retranchés dans la remarquable forteresse. Henri Chevalier nous raconte cette incroyable épopée et nous en dévoile toutes les péripéties de son origine jusqu'à sa destruction totale. Et pourtant « Sainte-Catherine fort modernement basty proche Genève » disposait de tous les moyens nécessaires pour résister aux plus violentes attaques. Infatigable, Henri Chevalier a fouillé les archives de Chambéry à Genève, d'Annecy à Paris en passant par Turin et Lyon. Il a réussi à exhumer et à rendre vivante cette citadelle qui n'aura vécu que douze ans mais aura fait « trembler » Genève. De Henri IV à Biron, de Rosny à de Bèze, de Pierre Charve, dit Montvuagnard, à Lesdiguières ou d'Orlano, il a, à partir des archives, campé ces acteurs du passé. Du fort Sainte-Catherine il ne reste rien, ou presque... Le voilà dans son intégrité avec ses soldats, ses bombardiers, ses officiers et son aumônier, ses réserves de pain et ses canons. Tel qu'en lui-même, et en ces années du XVIe siècle finissant, il revit sous nos yeux.




Copyright © 1998-2017 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon