Photos et cartes postales

Route du Petit Châble (vers 1905)

<< carte précédente
carte suivante >>


Éditeur : L. Michaux, BellegardeN° de carte : 1566
Commune : Présilly (74)Lieu-dit : Le Petit Châble

Le quartier du Châble, partie de la commune de Présilly, aujourd'hui route du Petit Châble, car conduisant à ce hameau de Présilly. De gauche à droite : la petite maison Borgel, toujours présente et inchangée jusqu'en 2008, puis l'épicerie-mercerie de Thuillard, reprise par Mme Sallaz, remariée à Émile Rey (dit Milo) et mère de Josette Sallaz et de Gilbert Rey, actuel maire de Saint-Blaise ; le commerce fut tenu ensuite par Montmasson qui fut le dernier épicier de Présilly. La maison suivante a abrité une boucherie et un petit abattoir (entre les deux guerres) ; peu après la Seconde Guerre mondiale, le chien-assis sur le toit fut heurté et endommagé par un des véhicules d'un cirque ambulant de passage au Châble (Amar, Bouglione, Pinder ?) ; le propriétaire de la maison demanda à Albert Déprez (1895-1979), alors maire de Présilly, s'il pouvait rencontrer à Annecy le patron du cirque afin de se faire payer les réparations, ce qui fut le cas. La maison en face abrita longtemps la forge du père Mandallaz (prononcez Mandal), le maréchal-ferrant qui cessa ses activités dans les années 1950 lorsqu'il n'y eut plus de chevaux à ferrer, les animaux ayant été remplacés par des tracteurs agricoles.

Le 3 décembre 1943, devant la maison de droite, en partie coupée par la photo, eût lieu un drame nocturne : René Démolis, responsable du maquis attendait cette nuit-là un camion de ravitaillement ; entendant un bruit de moteur René sortit d'une habitation voisine et tomba sur une patrouille allemande ; il se cacha derrière un gros arbre qui se trouvait en haut de la maison Mandallaz, mais les soldats le virent et l'abattirent sur place ; son corps sanglant resta dans la neige jusqu'à ce que le docteur Jean David (1905-1990) de Saint-Julien vienne constater le décès ; les Allemands interdirent à la famille et aux amis de venir à la sépulture de René Démolis.

Une plaque de marbre rappelant cette tragédie fut fixée sur le mur de la maison d’en face ; cette inscription commémorative se trouve donc sur la commune de Présilly alors que le drame eut lieu sur la commune de Beaumont.

Au fond, les maisons du hameau du Châble, commune de Beaumont, sur la route d’Annecy à Saint-Julien.

Cette photo est à comparer avec la carte d’indice 466.

Une vue de ces maisons a été retenue par Loreleï Jaunin, stagiaire à la Communauté de communes du Genevois, pour une « mise en parallèle de cartes postales anciennes et de photographies actuelles montrent un état des lieux sans mise en scène : les édifices changent, la végétation pousse, les passants passent ». Une exposition illustre le travail effectué ainsi que l’intérêt de la Communauté de communes pour le patrimoine bâti des communes de Collonges-sous-Salève, Présilly et Saint-Julien-en-Genevois. Les 15 panneaux sont exposés à Vitam (Neydens) du 31 juillet au 10 septembre puis du 11 au 19 septembre à l’Arande à Saint-Julien-en-Genevois.

Collection G. Lepère.



Copyright © 1998-2023 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon