Photos et cartes postales

Pax Hôtel, avenue de la Gare

<< carte précédente
carte suivante >>


Éditeur : LayatN° de carte : -
Commune : AnnemasseLieu-dit : Avenue de la Gare

A droite l'ancien hôtel Pax, situé avenue de la Gare, devenu tristement célèbre lors de la dernière guerre lorsqu'il fut occupé par la Gestapo. La prison se situait au n° 21 dans les hangars (démolis) derrière la maison à gauche, c'est-à-dire en face de l'hôtel situé au n° 22. On y accédait à pied par le passage à gauche de la maison (si on tourne le dos au Pax) ou en voiture par la rue Cursat.

Durant la guerre l'hôtel hébergea successivement des membres des commissions de surveillance douanières allemandes en zone non-occupées puis les douaniers italiens et enfin une de ses chambres servit aux "interrogatoires" de la Gestapo dont le siège se trouvait 2, rue de la Gare. Pour ce qui est de la prison, un entrepôt (des sources mentionnent de textiles, d'autres de produits coloniaux ; en fait peut-être successivement les deux) réquisitionné dans un premier temps par les carabiniers italiens comme lieu de détention, puis après leur départ ce sera la Gestapo qui l'investira, la transformant en véritable geôle.

Le 31 mai 1944, Jean-Deffaugt (1896-1970), alors maire d'Annemasse, obtint la libération de 17 enfants juifs emprisonnés au Pax ; ces enfants avaient été arrêtés alors qu’ils tentaient de passer la frontière suisse avec des camarades plus âgés et une jeune convoyeuse clandestine, Marianne Cohn (1922-1944), membre des réseaux juifs.

Sur la façade du bâtiment de gauche une plaque de marbre noir rappelle : " Français - Souvenez-vous - Dans ce bâtiment, 1500 personnes ont été emprisonnées pendant l'occupation italienne du 3 janvier 1943 au 7 septembre 1943 et l'occupation allemande du 11 septembre 1943 au 18 août 1944. Ici la Gestapo a torturé un grand nombre de détenus et a lâchement assassiné les 7 décembre 1943 et 29 janvier 1944 :

- Hommage de la ville d'Annemasse à ces martyrs - Deffaugt Jean, maire ".

À noter le tramway reliant Genève à la gare d'Annemasse et le magasin d'optique et photo de Dunoyer avec le panneau "KODAKS" (sic). L'orthographe correcte est "Kodak", officiellement "Eastman Kodak Company", entreprise américaine fabriquant des produits et fournissant des services dans le domaine de la photographie et du cinéma.

Collection G. Lepère. Merci à Th. Loron et Patrick Pilut.



Copyright © 1998-2023 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon