Photos et cartes postales

Rue de la Servette

<< carte précédente
carte suivante >>


Éditeur : AmateurN° de carte : -
Commune : GenèveLieu-dit : Servette

Le quartier la Servette, situé sur la rive droite du Rhône, au carrefour des anciennes voies de communication qui permettaient de relier Genève et le pays de l'Ain, proche du centre urbain, est pratiquement vierge de construction durant la première moitié du XIXe siècle. L’actuel quartier de Servette - Petit-Saconnex est en pleine campagne. Forêts et grands domaines bourgeois se partagent l’espace. Le nom même du quartier rappelle ce passé sylvestre. En effet, « Servette » vient de « silva », qui signifie « forêt » en latin.

La ville de Genève a été longtemps enserrée dans un réseau de fortifications qui empêchait son développement et la destruction des remparts à partir de 1850 va permettre à la ville de s'étendre sur les terrains gagnés. Cette extension urbaine touche rapidement la rive droite du Rhône, avec l'aménagement des rives du lac, la construction de la gare de Cornavin et le tracé de nouvelles voies de communication. La rive droite est à l'époque partagée entre la ville de Genève (réduite à la Cité et au Faubourg de Saint-Gervais) et la commune du Petit-Saconnex. Cette dernière couvre un vaste territoire de campagne, des falaises de Saint-Jean à Sécheron, où se sont constitués de grands domaines bourgeois dont les noms sont restés inscrits dans la géographie : Vieusseux, Villars, Budé, Beaulieu ou Vermont. Le quartier est pratiquement vierge de construction durant la première moitié du XIXe siècle et son urbanisation commence par le bas, dans l'actuel quartier de la Prairie, où sont édifiés écoles et immeubles d'habitation. La Servette est une propriété privée, dont l’allée principale, montant à travers le domaine jusqu’à la maison de maître (la maison Liotard), devient l’une des sorties de la ville : la rue de la Servette.

Dès le début du XXe siècle, le quartier se transforme rapidement. On construit d’abord des villas, puis des immeubles locatifs en hauteur et le quartier s’urbanise et se peuple. Entre les immeubles, quelques parcs, vieux arbres, noms de rues témoignent encore de ce passé campagnard. En 1924-1925, l’axe de la Servette est prolongé pour servir de route d’accès au tout nouvel aéroport de Cointrin.

La rue de la Servette est située sur le parcours du tram 3-33 de la ligne Champel - Petit-Saconnex, inaugurée en 1894. En raison des rampes à franchir, cette ligne est électrifiée dès l’origine, ce qui en fait une des premières lignes de tramways électriques de Suisse et à Genève elle sert de banc d’essai pour la traction électrique. Pour l’exploitation de la ligne, huit automotrices sont fournies par l’entreprise qui deviendra ultérieurement les « Ateliers de Sécheron ».

On distingue nettement sur la photo l’automotrice qui vient de terminer la montée de la rampe importante et a atteint le replat situé au-delà du carrefour avec la rue de la Prairie. On peut également relever que le nom de Servette désigne le club de football de Genève, car c’est dans ce quartier de la Servette qu’avait été construit le premier stade de l’équipe de foot, constituée en 1890 à partir d’une équipe de... rugby.

Finalement, il est intéressant de noter que le Café des Bosquets, au-dessus duquel habitait la famille Meyer, grands-parents de Bernard Hauert, est toujours présent actuellement au même emplacement.

Collection Bernard Hauert.



Copyright © 1998-2017 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon