Photos et cartes postales

Murcier

<< carte précédente
carte suivante >>


Éditeur : Pittier, AnnecyN° de carte : 1253
Commune : Savigny (74)Lieu-dit : -

Cette vue montre l'entrée du hameau de Murcier (commune de Savigny) en direction de Dingy-en-Vuache, Vulbens et Valleiry, après le ruisseau et à la sortie du tournant. La route n'est pas encore goudronnée et l'électricité n'est pas installée, ce qui date la photo d'avant 1908.

On reconnaît quelques éléments typiques de l'architecture rurale du Genevois français : large avant-toit, petites fenêtres encadrées de pierres calcaires. La maison à droite est couverte d'un crépis (sable et chaux probablement) alors que le mur de gauche a ses pierres à nu. Certains toits - mais pas tous - sont bordés d'une gouttière. La photo est prise en hiver. Aujourd'hui le paysage n'a guère changé, seuls les crépis ont été refaits. Bien sûr, les métiers d'antan ont disparu.

Roger Sergnieux, originaire de Murcier, nous parle du quartier vers 1920-1930. Sur la photo, les deux maçons à gauche fabriquent des plots en ciment. On s'y mettait le samedi. On déposait le ciment dans les moules, on tapait très fort dessus puis on laissait sécher. Contre le mur, une brouette. Deux femmes apportent des seaux d'eau. Elles ont leurs costumes sombres de veuves et sont coiffées du bonnet noir de ces années 1900.

Au premier plan à gauche, la maison avec les deux fenêtres et le rideau, c'est celle de Francis Sanson, cultivateur à Cortagy (autre hameau de Savigny) mais qui habitait ici. Plus haut, un mur clair : c'est l'écurie où François Favet (1895-1965) avait son atelier de menuiserie. En sombre, plus haut, la grange Favre. Puis, en retrait, le bistrot de Camille Favre et la maison de... comment s'appelait-il déjà... ah oui ! Marcel Sautier ! et encore plus loin la ferme Béguet.

Dans une impasse à côté de chez la Camille, habitait mon grand-père Eugène Sergnieux (1896-1970), père de Francis, gazé en 1914-1918. On y trouvait également la maison de Roger Chaumontet (1912-1964) et celle de Céline Ninet (1900-1985).

Encore plus haut, pratiquement invisible sur la photo, se trouvait la maison de Marie Gaillard (1868-1948) et de sa femme Emilie qui tenaient une mercerie (tabac, clous, vis, messagerie...).

Passons aux maisons de droite. En bas du village, derrière le photographe et donc invisibles : la fruitière de Murcier et le bistrot tenu par Franceline Sergnieux (1876- 1963), la mère d'Eugène.

La première maison, blanche, est celle de Pierre Favre, un cultivateur suisse. Contre le mur mitoyen, une faux. Plus bas à droite, son écurie n'est pas visible. Après le muret, la maison suivante, à droite, avec l'échelle au mur, c'est celle de mon père Francis Sergnieux. Avant, c'était peut-être un Bassot qui habitait là ? Caché par le muret, un tas de fumier. Le petit appendice en face, avec une affiche publicitaire sur le mur, servait d'atelier à mon père Francis Sergnieux qui rangeait là ses outils. Il savait tout faire : menuiserie, plomberie... L'autre petit réduit, le plus proche de nous, collé au mur, il a été démoli avant ma naissance.

Au-dessus de l'atelier, on aperçoit le sommet d'une maison Favre, avec la cheminée sur le toit.

Montons encore. Toujours à droite : la maison de Marie Dumont (1875-1967), le café Burnet, la maison Altiner (sous le grand blosson), la maison Jean Fol, puis celles de Cesca (originaire de Vénétie) et de Basile Bouvard (1904-1981). Il y avait aussi François Gaillard (1900-1971 ?), et le matelassier Frèze. Non loin du café Burnet : la maison Marceau et le bassin.

Tout au fond de la rue, vers l'endroit où tiennent trois personnes, se trouvait la petite place où l'on installa en 2011 la statue de l'ours (une légende locale conte les mésaventures des trois derniers ours de Savigny). A gauche de la place, se dressaient l'ancienne mairie, la maison d'Elise Mermier (1899-1999) et le magasin d'alimentation de Marie Bussat. A droite, la maison d'Adrien Fol.

Cette carte postale est issue de l’ouvrage « La Haute-Savoie pittoresque - Ernest & Auguste Pittier, éditeurs de cartes postales » publié en 2016 par les Archives départementales de la Haute-Savoie.

Merci à Ph. Duret.



Copyright © 1998-2020 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon